Les développements effectués au titre d'Icarre 95 ont permis le référencement de deux matières au PMR 2014 (Panel Matières Renault 2014). D'autres voies de développement ont été mises en œuvre avec des matières PP de structure (AS7 (PP-GF)) et PP visible (intérieur Habitable). Pour faire face aux exigences techniques, une coopération étroite a été menée avec des structures universitaires et des laboratoires externes. De nouvelles technologies innovantes ont été étudiées comme le CO² supercritique. Cette technique permettra le décapage des peintures et vernis mais également, l'extraction des molécules olfactives nécessaires pour les spécificités techniques de l'ingénierie Renault. Tout peut être recyclé, le recyclé est une opportunité pour les constructeurs, les consommateurs et l'environnement, il faut donc donner toutes les opportunités aux produits recyclés.

L'étude exploratoire sur la désodorisation de polypropylène fin de vie a permis de montrer le fort potentiel de la technologie "d'extraction par CO² supercritique" . Contrairement à l'utilisation de solvants liquides, ce procédé permet l'extraction de composés indésirables sans trace sur les matières traitées. Les essais réalisés en laboratoire ont mis en évidence la versatilité du procédé pour l'extraction de molécules odoriférantes à partir de 4 lots différents de matières broyées et compoundées. L'approche a également été testée, à titre prospectif, pour l'extraction de peintures et des pistes intéressantes ont été identifiées. Une étude visant à évaluer l'efficacité du procédé pour la décoloration du polypropylène fin de vie pourra également être menée.

KALIPLAST est spécialisée dans le recyclage des plastiques rigides et plus particulièrement dans le déchiquetage, broyage, lavage et séparation par flottaison des polyoléfines. Dans le cadre du projet ICARRE95, nous avons réalisé des essais de recyclage de pare-chocs à l’échelle industrielle (près de 150 tonnes) dans le but d’obtenir des paillettes de Polypropylène qui puissent intégrer directement, en tant que matière recyclée, le processus de fabrication de nouveaux pare-chocs. Ces essais ont permis de mieux comprendre et d’analyser finement chaque étape de notre processus de broyage/lavage/flottaison. Des axes d’améliorations ont également pu être mis en évidence. Certains font d’ailleurs partis d’un projet d’étude en partenariat avec l’Université de Technologie de Compiègne.

La collaboration entre MTB et la société Renault dans le cadre de ce projet nous a permis de mettre en avant notre expertise dans le traitement eco-performant des déchets. Renault nous a fait profiter de son expérience et de son niveau d'exigence en matière industrielle. Nous sommes fier de pouvoir contribuer encore aujourd'hui à ce beau projet

Les expérimentations effectuées sur les planches de bord VHU consistaient à developper un process industriel innovant avec notre partenaire MTB pour récupérer une fraction de matières importante notamment de PP. Pour le première fois, les matières ont été dissociées pour en effectuer un recyclage complet. L'objectif final est d'assurer l'équilibre technico-économique de ce process grâce à la valorisation des materiaux nobles de la planche.