Les réparateurs professionnels souhaitent pouvoir disposer de pièces de récupération tracées et de bonne qualité pour les véhicules anciens en limite de « sauvetage ».
Notre objectif est d'organiser cette filière de valorisation des pièces de réemploi de qualité en mutualisant notamment les stocks de plusieurs CVHU afin d'augmenter le nombre de références disponibles. Ce projet s'est concrétisé autour du programme ICARRE95 par un système qui satisfait d'ores et déjà plusieurs centaines de clients réparateurs professionnels. De la même manière, les filières de valorisation matières organisées par INDRA concourent à une meilleure valorisation des VHU traités aussi bien d'un point vu écologique qu'économique.

La réutilisation des composants automobiles est la manière la plus efficace de valoriser le gisement des quelques 12 millions de véhicules détruits par an dans l'Union européenne. RENAULT propose des pièces réutilisées pour la réparation des véhicules en cours d'usage. Cette offre, encore inédite à ce jour pour un constructeur automobile, est complémentaire aux offres plus classiques de pièces neuves et d'échange standard. C'est un argument commercial, car elle permet d'effectuer une réparation avec une pièce offrant une durée de vie cohérente avec celle du véhicule réparé, à un coût acceptable. À ce titre, elle permet de prolonger la durée d'usage des véhicules, en évitant de les déclarer économiquement irréparables.

Notre objectif consiste à élever le niveau de performance de notre réseau, l'aider à atteindre les objectifs réglementaires en vigueur, tout en apportant des solutions pour garantir l'équilibre économique de leurs sociétés, notamment avec le commerce des pièces de réemploi et de la matière. INDRA par son positionnement national structure le marché, comme par exemple les VHU issus des particuliers avec le site Internet « goodbye-car.com » ou le commerce de la pièce de réemploi via un système dédié aux professionnels « PRECIS » developpé dans le cadre du projet ICARRE95.

En 2012, nous avons effectué d'importants investissements sur notre site :
- Process industriel de déconstruction (dépollution, démontage des pièces de réemploi, valorisation matières). Investissements effectués pour atteindre les taux réglementaires de valorisation et de recyclage des VHU dans le respect des conditions de travail de nos collaborateurs.
- Informatisation de la traçabilité des véhicules et des pièces de réemploi avec la création d'un stockage dédié.
L'équilibre économique de notre métier passe par la valorisation des matières issues de la déconstruction mais aussi et principalement par la vente des pièces de réemploi. Notre profession se trouve aujourd'hui au plein cœur de l'économie circulaire et contribue au respect de l'environnement.

Les Ets Billaud existent depuis 48 ans sur 3 générations.
Le précédent site était toujours aux normes mais j'ai eu la volonté de développer la traçabilité et le stockage des pièces de réemploi qui sont indispensables à l'équilibre économique et à la bonne image de notre profession. Désormais avec le taux de valorisation du broyeur notre performance doit être atteinte à 95 % de recyclage et valorisation.